Chargement en cours

Modèles à complexité réduite de prédiction de l'évolution des plages

Afin de prédire l'évolution des plages aux échelles temporelles de moyen à long terme et aux échelles spatiales d'une plage ou une région, le LHSV travaille sur le développement et l'amélioration des modèles à complexité réduite, qui combinent des approches cross-shore (basées sur la théorie d'équilibre) et longshore (type "one-line").

 

Les travaux en cours visent à :

  • améliorer la compréhension des processus physiques dominants contrôlant l'évolution des plages aux échelles temporelles de moyen (saisons, années) à long terme (décennie, ...à,
  • proposer de nouvelles approches d'intégration des effets du changement climatique, notamment l'élévation du niveau marin, et les comparer avec des approches existantes couramment utilisées (e.g. la loi de Bruun) et
  • évaluer la sensibilité des modèles aux paramètres de calibration et aux données de forçages (e.g. incertitudes intrinsèques vs. extrinsèques) en utilisant des approches d'assimilation de données.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation notamment l’utilisation de cookies afin d'améliorer la qualité de vos visites et réaliser des statistiques.
Mentions légales / Politique de confidentialitéX